10 juin 2013

Gala de fin d'année des élèves d'Hafida Chader le 23 juin 2013 à Lyon (69)

Cette année encore la Salle Victor Hugo (69) accueillera Hafida Chader et ses élèves pour leur spectacle de fin d'année.

La soirée commencera à 18h.

La billeterie est d'ores et déjà ouverte : http://www.weezevent.com/gala-de-danse-orientale-avec-hafida-chader-et-ses-eleves

Venez nombreux !!!


 

Posté par khot7515 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 juin 2013

AShaanty Project recherche 2 danseuses !

Je ne fais que relayer l'annonce ;)

 

AShaanty Project Cie Ode Izis recherche 2 danseuses - niveau professionnel requis. 

. Bonne base de danse général (bases de modern jazz de préférence)

. Danseuse polyvalente : capable de s'adapter à différents styles (Danses Orientales, danses du Monde (salsa, brésilien, tahitien, ...) styles modernes (new style, ...) 

. Excellente base de technique orientale égyptienne OU excellente souplesse et maitrise du bassin

. Autres styles de danses et/ou autres spécialités artistiques appréciés

. Capable d'assimiler rapidement de nombreuses chorégraphie de styles différents. (projet en cours : création spectacle prévue pour novembre 2013)

Sérieux, motivation, bon esprit d'équipe, bonne expérience de la scène exigés.

Disponible pour répétitions les vendredis (14h-18h30) ou journée entière en cas de préparation de spectacle/prestation, en banlieue Est de Lyon. 
Domiciliée impérativement à Lyon ou proche banlieue. 
Véhiculée. 
Prestations rémunérées (en Evenementiel principalement)
Costumes pris en charge par AShaanty Proj.

Contact par mail alexandrah.danse@gmail.com pour prise de rdv pour audition. Envoyer c.v. artistique, photos, vidéo démo, mensurations.

INFOS AShaanty Project Cie Ode Izis
Modern Belly Dance Shows / Danses Orientales - Fusions Modernes & Danses du Monde

INTERNET

SITE http://www.ashaantydanse.com/

BLOG http://alexandrahdanseorientale.blogspot.fr/


 

06 juin 2013

Yalla Ya Banat : le meeting de danse orientale à Lyon le 16 juin 2013

Un grand merci et bravo à Hayal Valquiria pour cette organisation !

Réservez votre journée du 16 juin 2013 ! 

10x15_amostra_02

Au programme, toute une journée de stages pour tout découvrir de la danse orientale :

- 1h de Sharki avec Voile avec Samra

- 1h de percussions avec Hayal

- 1h de Saiidi avec Lucie

- 1h30 de Baladi avec Samane

- 1h de Shaabi avec Yzza

- 1h de Bollywood avec Sailyne

 

yalla

 

La journée de stage coute 40 €, alors pour ce prix-là, faut pas se priver !!

Toutes les infos et réservation ici : valarabe@gmail.com ou 06 68 98 59 62 ou sur le site d'Hayal !


 

Posté par khot7515 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
04 juin 2013

J'ai interviewé pour vous.... Soraya Saadi

Elle est incontournable sur Lyon.... cette semaine c'est Soraya Saadi qui s'est prêtée au jeu de l'interview.

 

soraya au sol

 

Depuis combien d’années pratiques-tu la danse orientale ?

Je pratique la danse orientale depuis que j’ai l’âge de 14 ans.

J’ai suivi mes premiers cours collectifs de danse orientale avec les danseuses lyonnaises de la Cie « Djaoula », je les admirais tant, c’étaient mes toutes premières professeurs de danse orientale. Avec mes yeux écarquillés d’adolescente, j’étais complètement fascinée par la beauté de cette danse, qui était une véritable découverte pour moi et très vite, je suis tombée amoureuse de cette danse.


Comment as-tu connu la DO ?

Ma maman s’était inscrite à un cours de danse orientale, au sein de la MJC de Rillieux la pape, qui lançait cette nouvelle activité, encore méconnue par les adhérentes.

Je pratiquais, alors, la danse urbaine, avec Paola Jean Théodore, dans cette même MJC, avec laquelle j’ai beaucoup appris tant sur le plan technique que sur le plan de la recherche chorégraphique.

C’est grâce à elle que j’ai découvert le langage corporel, et pû toucher à plusieurs disciplines et apprendre à les combiner : gymnastique, moderne jazz, danse urbaine, hip hop new style, danse africaine…

Puis ma mère m’a proposé de venir la voir pendant son cours de danse orientale, ce que j’ai fais, et cela a été le véritable coup de foudre.

L’année suivante, quelques filles et moi-même avions tout mis en œuvre pour faire ouvrir un cours de danse orientale spécifiquement pour les jeunes adolescentes !


Au bout de combien d’années d’expérience as-tu commencé à enseigner ?

Et bien, à ma grande surprise, j’ai eu une proposition très jeune pour enseigner la danse orientale, au sein d’une MJC, maison des jeunes et de la culture, sur LYON.

Je n’avais que 16 ans, j’ai alors accepté la proposition, cela peut paraitre très jeune mais, au contraire, j’avais une telle énergie du fait de mon jeune âge, et une telle envie de communiquer aux autres, ma passion pour la danse orientale et pour la danse en générale... En effet, j’ai commencé à prendre des cours de jazz, de manière intensive, bien avant la danse orientale, dès l’âge de 8 ans !!

Au départ, je ne donnais que des cours pour niveaux débutants, car je n’avais pas encore toutes les connaissances techniques puis, par la suite, en me formant davantage, j’ai pu animer des cours pour tous niveaux.

De fil en aiguilles, le bouche à oreille a opéré, et j’ai commencé à donner d’autres cours au sein d’autres MJC, écoles de danse, associations lyonnaises…

J’ai participé à de nombreux projets artistiques et culturels en qualité de danseuse multidisciplinaire et parallèlement, je continuais mon apprentissage en danse orientale en participant à de nombreux stages auprès de professeurs, chorégraphes et maîtres de renommée dans le milieu de la Danse orientale.

Très tôt, j’ai réalisé que mon parcours pluridisciplinaire était une force pour moi, je n’ai donc jamais cessé de me perfectionner en Jazz, danse urbaine, hip hop new style, j’ai même fait partie d’une compagnie de hip hop « Guesme puis G’wels », dirigée par Tiémy Balleydier, avec laquelle j’ai de très bons souvenirs sur le plan humain et j’y ai apporté ma petite touche personnelle en danse orientale en commençant à réaliser des chorégraphies fusions… !!

Toutes ces collaborations m’ont permis de me forger un style de danse orientale plutôt moderne, avec un petit côté jazzy parfois.

J’ai fini par fonder moi-même ma toute première compagnie « Ghaziya » puis ma propre association « Orient & Danse » en 2008, sur Lyon.

En 2011, j’ai l’idée de créer une troupe « Féminissimme Orient » qui part d’un challenge un peu ambitieux, mais tellement riche humainement :

« Sélectionner des danseuses de niveaux intermédiaires voire avancés, motivées et assidues, lesquelles sont toujours en apprentissage, pour leur permettre d’accéder plus facilement au travail chorégraphique sur scène ! »

J’y trouve un réel plaisir à partager ma passion, à les responsabiliser, à les faire grandir, et surtout à leur donner confiance en elle, car nous participons à de multiples scènes, l’occasion pour elles, de se produire et d’acquérir une expérience scénique.

Nous dansons à l'occasion d'évènements publics en tous genres, au travers desquels, nous soutenons certaines causes d’associations caritatives locales (aide de la femme dans les pays pauvres, aide auprès des malades d’Alzheimer, lutte contre toutes les formes de discrimination…) C’est un véritable projet collectif, où chaque danseuse participe à la promotion de la troupe en apportant sa pierre à l’édifice !!!

 

Y-a-t-il eu un déclic particulier qui t’a poussé à faire de la danse orientale ton métier ?

Dès mon plus jeune âge je danse, mais je n’ai jamais cessé de poursuivre mes études universitaires dans une branche professionnelle tout à fait différente de la danse.

Je ne peux pas dire que la danse orientale, est mon métier, aujourd’hui, je dirais plus tôt, que c’est une passion, que j’ai réussi à développer et à faire perdurer dans le temps !

J’ai mon métier et parallèlement, je m’adonne à mes projets artistiques.

Ce n’est évidemment pas facile de gérer les deux, simultanément, mais quelque part, c’est mon juste équilibre ! Peut-être, qu’un jour, je ne ferais que de la danse, seul l’avenir me le dira… !!


Y-a-t-il une danseuse que tu admires particulièrement ?

Pas forcément, je pars du principe que chaque danseuse a son âme, sa richesse, sa technique, son originalité !

Je rencontre beaucoup de danseuses pro, semi-pro, réputées ou non, et j’ai fait le constat que beaucoup de danseuses de qualité restent malheureusement dans l’obscurité, c’est elles, je dirais, que j’admire le plus, car elles ne sont pas forcément en haut de l’affiche et pourtant, sont si talentueuses…

Mais si je dois citer une personne, qui pour moi, est plus qu’un danseur, chorégraphe, ce serait Mr. Yoursy Sharif. Il est habité par son art, un vrai personnage, du jamais vu, il a un vrai DON et dégage une aura particulière !!!

 

Ton entourage t’a-t-il soutenu dans ton choix de carrière ?

Ma maman a été celle qui m’a toujours soutenue, tout au long de mon parcours artistique !

Elle m’a toujours accompagnée et encouragée pendant mes spectacles, depuis mes 8 ans, jusqu’à aujourd’hui, elle a dû voir une centaine de spectacles depuis tout ce temps (lol, pauvre maman !!)


Aujourd’hui à quelle fréquence t’entraines-tu ?

Je m’entraîne, les week-ends, et certains jours de la semaine, surtout, à l’approche de spectacles.

 

Quelle a été ta plus belle rencontre artistique ?

Ma plus belle rencontre artistique, a été une rencontre collective, c’était lors de la première édition de mon spectacle « Et si l’Orient m’était conté… » le 06 avrill 2013, que j’ai produis et mis en scène à LYON.

J’avais fais le pari de réunir une vingtaine d’artistes sur scène, venus des quatre coins de la France et ce soir-là, il y avait comme une « magie », c’est d’ailleurs le terme utilisé par un des journalistes présent ce soir-là.

Tous ces artistes, qui ont accepté mon invitation, ma troupe Féminissime Orient, le groupe de musiciens IZNAYEN, les bénévoles, tous à mes côtés, c’était comme la consécration de tous mes efforts consentis pendant toutes ces années !

Rien de plus beau, que d’avoir ce sentiment d’une belle réussite, entourée de tous ces artistes fabuleux et un public complètement fou et conquis !!! Je n’oublierais jamais…


As-tu des regrets quant à ton parcours ?

Je regrette d’être parfois trop naïve, sur certaines de mes rencontres artistiques, mais on apprend de ces mauvaises rencontres et on finit par se blinder pour affronter un milieu parfois brut et impitoyable !! Heureusement que les bonnes rencontres l’emportent sur les mauvaises !!


As-tu un conseil à donner aux personnes qui souhaiteraient se lancer professionnellement dans la DO ?

Il ne faut pas confondre la danse orientale avec le gigotage du ventre et des hanches ou encore le tressautement au rythme des percussions et de la mélodie.

Il faut aller au-delà de cela, il faut essayer de donner une vision plus technique, plus chorégraphique, plus original à cet art ancestral. C’est pourquoi j’encourage les danseuses à se former davantage, avec plusieurs professeurs notamment, je pense qu’il est nécessaire de s’enrichir des différentes pédagogies qu’ils/elles peuvent nous apporter et de pouvoir toucher à d’autres danses…pourquoi pas… C’est le discours que je tiens auprès de mes élèves, je souhaite qu’elles puissent s’enrichir auprès des autres également…

Pour moi, la danse orientale, n’est pas quelque chose de figé, elle peut évoluer aussi avec son temps, on peut faire tellement de choses plus étonnantes, plus originales, plus déjantées… !!!


Quels sont tes projets en cours ou à venir ?

Actuellement, je suis sur la création de la deuxième édition de mon Spectacle « Et si l’Orient m’était conté… », qui aura lieu, le Samedi 19 Octobre, au CCVA de Villeurbanne, autant vous dire, que c’est une seconde fois, un vrai défi à relever !!!

J’invite, des artistes professionnels de la danse orientale, danseurs, musiciens, de Paris, Marseille, Toulouse, Saint Etienne, avec d’autres, issus de disciplines différentes, danse contemporaine, indienne, chinoise, … Tous présenteront des chorégraphies innovantes aux styles variés allant des danses folkloriques, populaires : sharqui, baladi, saidi, shaabi... aux fusions salsa, hip hop et jazz…

La troupe Féminissime Orient, me fera l’honneur de présenter leur travail de la saison, le tout, avec une ligne autobiographique me concernant, et pleins d’autres surprises… D’ailleurs, le projet de la troupe continue dès octobre prochain, et nous recrutons, de nouvelles danseuses, chaque année.

Dans le cadre de cet évènement, je profite de la venue de certains artistes pour organiser une série de stages pour tous niveaux, avec Jasmine ABBAD , la danseuse « old school » (Toulouse), Semsemah (Paris), la danseuse pétillante et Yassine Hallawah, l’espiègle et déjantée !!

L’année dernière, 400 spectateurs sont venus admirer le spectacle, je croise les doigts, pour que le public, soit encore une fois au RDV !!!

 

Et nous croisons les doigts pour toi Soraya ! Merci pour tes réponses franches et complètes ! Foncez sur le site de Soraya qui fait peau neuve !


 

Posté par khot7515 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mai 2013

J'ai interviewé pour vous... Bina

Cette semaine j'ai interviewé pour vous la charmante Bina...

 

bina

 

Depuis combien d’années pratiques-tu la danse orientale ?

J'ai poussé les portes de mon premier cours de danse orientale en 2006 avec Gemma, à Paris. J'ai suivi une année et demi de cours avec Gemma puis une année avec Morgiana. Puis j'ai préféré me focaliser sur des stages intensifs.

Comment as-tu connu la DO ?

J'ai baigné dedans. Étant d'origine Tunisienne, ma mère est très influencée par la culture égyptienne, que ce soit par les films, la musique, et bien sûr la danse. Elle m'a transmis le virus dès mon enfance.

Au bout de combien d’années d’expérience as-tu commencé à enseigner ?

Je n'aime pas trop répondre à cette question car chaque cas est particulier. Personnellement j'ai tout fait très vite, que ce soit monter sur scène avec une troupe (celle des 1001 nuits), enseigner, ou même organiser. Je n'ai pas envie que les gens pensent que c'est acquis aussi rapidement. Je me suis donnée à fond, en commençant d'abord par des remplacements réguliers avant de donner mes propres cours en 2009.

Y-a-t-il eu un déclic particulier qui t’a poussé à faire de la danse orientale ton métier ?

Non car ce n'est pas mon métier. La danse est une passion et je veux qu'elle le reste. J'ai évolué dans un domaine où les gens faisaient de leur passion leur métier (la mode) et je vois les conséquences que cela peut entrainer. Je ne veux pas vivre que de cela car je ne veux pas devoir accepter tout et n'importe quoi pour subvenir à mes besoins. Je ne veux pas non plus que tout devienne business parce qu'il faut "vendre". Je veux pouvoir me permettre de refuser des contrats parce que je n'aime pas le projet ou bien parce que je suis fatiguée ou simplement parce que je n'ai plus d'inspiration à ce moment-là. La danse est un métier artistique et je n'arrive pas à concevoir que tout le monde puisse être créative tout le temps, à un rythme effréné. Mais tout cela est un luxe.

Y-a-t-il une danseuse que tu admires particulièrement ?

Plusieurs même ! Dina reste mon idole mais j'en aime beaucoup. Notamment des danseuses de l'ancien temps. J'ai une préférence pour les Egyptiennes que je considère comme une réelle source d'inspiration.

Ton entourage t’a-t-il soutenu dans ton choix de carrière ?

Mis à part ma mère qui adore danser et qui m'a transmis cet amour, non. Le reste de ma famille vit en Tunisie et reste persuadée que danse orientale = milieu malsain.

Aujourd’hui à quelle fréquence t’entraines-tu ?

Je ne prends malheureusement plus de cours et, sincèrement, ça me manque beaucoup. J'adorais ce moment privilégié de se rendre "à son cours de danse", en tant qu’élève. Je le vis encore lorsque je prends des stages professionnelles mais c'est plus rare  Je ne m'entraine pas vraiment, mis à part pour les stages que je donne. Concernant mes performances, je danse toujours en improvisation donc l'exercice c'est d'écouter des centaines de fois la musique pour la connaitre par coeur et la danse. Et se laisser guider par ses émotions. Parfois ça paye, parfois ça foire mais quoi qu'il arrive, on aura donné quelque chose d'authentique.

Quelle a été ta plus belle rencontre artistique ?

Dure question.....Je pense que cet honneur revient à Yousry Sharif qui a ce chic pour toujours m'émerveiller avec ses combinaisons de folie et sa créativité de génie. Il est inépuisable et se renouvelle sans arrêt. Un bel exemple pour nous tous.

As-tu des regrets quant à ton parcours ?

Aucun. Mais ma philosophie en général est de vivre sans regrets....

As-tu un conseil à donner aux personnes qui souhaiteraient se lancer professionnellement dans la DO ?

Je leur dirais de prendre leur temps, de ne pas brûler les étapes mais comme je l'ai dit, cela reviendrait à dire "faites ce que je dis mais pas ce que je fais". De le faire pour une seule raison, l'amour de la danse et rien d'autre. De bien se renseigner auprès d'autres professionnelle de ce qui se fait ou pas (notamment en terme de tarif) car si une nouvelle fille se présente en cassant les prix, elle aura certes beaucoup de contrats sur le moment mais se retrouvera toujours confrontée à d'autres filles qui baisseront encore plus les prix. Et enfin je leur conseillerais de ne pas se perdre en cours de route....

Quels sont tes projets en cours ou à venir ?

J'ai un autre métier (très prenant) à côté donc je limite un peu la danse en ce moment. Cependant, avec mon associée Emira, on se lance dans l'organisation de la 2ème édition du festival Mahrajane Al Sharq. Je veux garder ce projet pour surtout me faire plaisir à moi (oui je sais c'est égoïste). Je veux pouvoir expérimenter pleins de choses, travailler avec des gens que j'apprécie et découvrir des talents. Tout ça dans la joie et la bonne humeur !

 

Merci à elle de s'être pretée au jeu !


 

Posté par khot7515 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2013

Scènes Ouvertes & Spontanées le 31 mai 2013 à la Croix-Rousse (69)

Je vous en ai déjà parlé il y a quelques semaines, L’espace Arts Dreams (sur les pentes de la Croix-Rousse) propose une rencontre festive de danse orientale.

La prochaine soirée aura lieue le vendredi 31 mai de 20h à 23h.

programme-mai4

PAF : toujours 5€ (à ce prix-là.... rien à dire !)

Réservation : Espace multiculturel Arts Dreams
15 bis rue Imbert Colomès 69001 Lyon 
04 72 07 80 30

 

Je vous encourage à soutenir ce type d'événements si vous voulez qu'il y en ai encore !!!

 


 

Posté par khot7515 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mai 2013

J'ai interviewé pour vous... Sailyne

Cette semaine je suis très contente de vous livrer l'interview de Sailyne, quelqu'un que j'apprécie beaucoup et qui a plutôt bonne presse dans le milieu ! Je vous laisse la (re)découvrir...

100_6469

Depuis combien d’années pratiques-tu la danse orientale ?

Je ne compte plus…. Mais je pense plus de 20 ans

Comment as-tu connu la DO ?

Mon parcours est atypique car ayant grandi dans un milieu associatif de part mes parents très jeunes, j’ai découvert différentes cultures et celle qui m’ont le plus attirée sont l’Afrique et l’Orient. A partir de 10 ans, quand j’allais chez des amies de différentes origines on s’amusait à danser.


Au bout de combien d’années d’expérience as-tu commencé à enseigner ?

J’ai démarré à peu prés au bout de 10 années.


Y-a-t-il eu un déclic particulier qui t’a poussé à faire de la danse orientale ton métier ?

Non , le déclic je l’ai eu à 10 ans, j’ai crée une chorégraphie pour mon école avec d’autres filles et à partir de ce moment là, j’ai décidé d’en faire mon métier.


Y-a-t-il une danseuse que tu admires particulièrement ?

Non , mais j’admire Béjart car il a su s’imposer avec son propre univers, il a été souvent incompris, critiqué mais il a continué jusqu’au bout……..


Ton entourage t’a-t-il soutenu dans ton choix de carrière ?

Non , car pour mes parents et ma famille ce n’était pas un métier mais aujourd’hui ils ont changé d’avis.


Aujourd’hui à quelle fréquence t’entraines-tu ?

Alors, alors je dois m’entrainer chez moi à peu près 10 heures par semaine (préparation des cours, recherche musicale…..) alors malheureusement je n’ai pas le temps de prendre des cours……


Quelle a été ta plus belle rencontre artistique ?

Oufff pleins mais pas dans la danse orientale, mon métier me permet de faire régulièrement de belles rencontre comme les filles de l’un des groupes de la Cie ode izis (sha’watza) , Alexandrah car je suis fière de ce qu’elle devient, et beaucoup d’autres encore……. Mon Amie Audrey qui est dans l’Afro-contemporain …qui vient de présenter une création à Cannes. Je suis plus attirée par les rencontres humaines et surtout intelligentes, celles qui me font progresser à l’intérieur.


As-tu des regrets quant à ton parcours ?

Oui, j’aurais voulu avoir un D.E…..


As-tu un conseil à donner aux personnes qui souhaiteraient se lancer professionnellement dans la DO ?

Ce n’est pas un métier facile ….. il faut avoir les épaules larges… cela demande beaucoup de concession et la vie privée le paie mais si on est vraiment passionné on n’abandonne jamais. Je vois beaucoup de filles se lancer mais dès qu’il y a un changement dans leur vie, on ne les voit plus ;) alors il faut vraiment être plus que passionnée...


Quels sont tes projets en cours ou à venir ?

Beaucoup, beaucoup , continuer à développer les activités de la Cie ode izis , je continue à être chorégraphe pour l’éducation nationale actuellement je suis sur un projet avec des CP , création qui sera présenté au théatre de Venissieux et je démarre pour la 2° fois le festival Kult & Co aussi en tant que chorégraphe ….. Mais il y en a pleins d’autre mais chutttt ;)

 

Merci Sailyne pour cet agréable moment ! Pleins de choses pour ton avenir professionnel !


 

Posté par khot7515 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mai 2013

Stage sur les danses du Maghreb avec Sailyne le 22 juin 2013 à Vaulx-en-Velin (69)

Sailyne organise un stage sur les danses du Maghreb le samedi 22 juin 2013 de 10h à 12h.
 

sayline1

 
Tarif : 20€
Tous niveaux
Pour plus de renseignements je vous laisse aller voir son blog !


Posté par khot7515 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Scène Ouverte & Spontanée de Danse Orientale à Lyon le vendredi 10 mai 2013 à la Croix-Rousse (69)

Voici une excellente nouvelle pour nous !!! 

L’espace Arts Dreams (sur les pentes de la Croix-Rousse) propose une rencontre festive de danse orientale.

Cet évènement aura même lieu 2 vendredis par mois ! Non non vous ne rêvez pas !!!

Ces soirées sont ouvertes à tous les groupes de danse orientale ou personnes souhaitant danser pour le plaisir ou tout simplement regarder.
L'objectif étant de permettre des rencontres festives entre des groupes de danse orientale de Lyon et sa région, de montrer leurs chorégraphies (issues de différents pays du Maghreb ou Moyen-Orient), de partager leurs musiques ou de danser tout simplement pour le plaisir tout en mettant en pratique les techniques apprises en cours.
Le principe : toute personne ou tout groupe ayant envie de présenter une danse apporte sa musique ou sélection de musiques sur une clé USB. Il est préférable pour les groupes de réserver à l’avance afin que le lieu puisse s’organiser.
L’entrée est à 5 euros, participation servant à soutenir le lieu, espace multiculturel sur les pentes de la Croix-Rousse, favorisant l’éclosion de nombreux talents et de projets interculturels.


Réservation : Espace multiculturel Arts Dreams
15 bis rue Imbert Colomès 69001 Lyon 
04 72 07 80 30

C'est vraiment quelque chose qu'il faut soutenir, je compte sur vous les danseuses !!!!! Et si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour moi !!!! 

Notez bien les 2 prochaines dates : Vendredi 10 et 31 Mai de 20h à 23h

programme-mai4

 


 

Posté par khot7515 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,